spartiate

spartiate [ sparsjat ] n. et adj.
• 1580; lat. d'o. gr. spartiatês, de Spartê « Sparte »
1Citoyen de l'ancienne Sparte. Les lois sévères des Spartiates. Adj. Les ilotes spartiates.
2 Adj. (1847) Digne des anciens citoyens de Sparte; qui rappelle leur austérité, leur patriotisme. Des mœurs spartiates. Un confort spartiate. N. Il « tenait du spartiate et du puritain » (Hugo).
3 N. f. pl. (1947) Sandales faites de lanières de cuir croisées.

spartiate adjectif et nom De Sparte. ● spartiate adjectif Se dit d'habitudes de vie rigides et austères : Une éducation spartiate.spartiate nom féminin Sandale faite d'une semelle et de lanières croisées. ● spartiate (synonymes) adjectif Se dit d'habitudes de vie rigides et austères
Synonymes :
- ascétique
spartiate (expressions) nom féminin À la spartiate, de façon sévère et dure.

spartiate
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d ANTIQ GR De Sparte. Syn. lacédémonien.
|| Subst. Un(e) Spartiate.
d2./d Qui évoque l'austérité et le courage stoïque des anciens Spartiates.
rII./r n. f. pl. Sandales à lanières de cuir.

⇒SPARTIATE, subst. et adj.
A. — HIST. GR. De Sparte, ville du Péloponnèse, état le plus puissant de Grèce jusqu'aux guerres médiques.
1. Subst. et adj. (Celui, celle) qui est originaire de Sparte ou qui y habitait; en partic., (celui, celle) qui fait partie de l'aristocratie, de la caste des guerriers et des citoyens de Sparte. Intrépide spartiate; frugalité des Spartiates. A l'époque où parut Lycurgue, il y avait deux classes parmi les Spartiates, et (...) elles étaient en lutte (FUSTEL DE COUL., Cité antique, 1864, p. 450). Saluons les révolutionnaires comme les Grecs saluèrent les héros spartiates qui défendirent les Thermopyles et contribuèrent à maintenir la lumière dans le monde antique (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 131). V. ilote ex. de Montherlant.
— [Comme second terme d'une compar.] Taciturne et laconique comme un Spartiate dès que les affaires étaient en jeu (MUSSET, Mimi Pinson, 1845, p. 242). Bien qu'ils [ses élèves] eussent un tempérament solide, Pécuchet voulait comme un Spartiate les endurcir encore, les accoutumer à la faim, à la soif, aux intempéries (FLAUB., Bouvard, t. 2, 1880, p. 152).
2. Adj. Qui était propre à Sparte, à ses citoyens. Austérité, législation, mœurs, société spartiate; brouet spartiate. La démocratie spartiate fut encore une fois abattue, et les Macédoniens rétablirent l'ancien gouvernement (FUSTEL DE COUL., Cité antique, 1864, p. 458). On comprend la morale spartiate quand on a reconnu qu'elle est liée à l'idéal totalitaire de la cité (MARROU, Connaiss. hist., 1954, p. 183).
B. — Qui rappelle Sparte, ses habitants.
1. Subst. et adj. (Celui, celle) qui rappelle le Spartiate par son austérité, son courage guerrier, ses mœurs rigides ou sa frugalité. Il me laissa devant le feu en me recommandant à une douzaine de brigands qui croquaient du pain bis et des olives amères. Ces Spartiates me firent compagnie pendant une heure ou deux (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 250). Il avait ses jours, ses heures où il se voulait spartiate, et ces jours-là, il affectait une dureté virile et méprisait le sexe en général (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1952, p. 68).
2. Adj. [En parlant d'un inanimé] Qui rappelle les mœurs du Spartiate. Synon. austère, ferme1, rigide, sévère. Austérité, courage, économie, menu spartiate. Dieu les bénisse avec leurs idées spartiates au milieu de la civilisation moderne, des besoins devenus partie de notre existence (CONSTANT, Journaux, 1804, p. 91). Ayant pris de nos mœurs la facilité, l'amour du bien-vivre et un certain esprit frondeur, tous ceux-là (...) n'entendaient pas sacrifier aux habitudes spartiates préconisées par leurs chefs (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 316).
— À la spartiate
Loc. adj. À la façon des Spartiates. Phalanges à la spartiate [de l'armée carthaginoise] (FLAUB., Salammbô, t. 1, 1863, p. 39).
Loc. adv. D'une manière rude, austère. Synon. durement, rigoureusement, sévèrement. Il avait en tête un certain idéal viril de l'enfance, d'après lequel il tâchait de former son fils, voulant qu'on l'élevât durement, à la spartiate, pour lui faire une bonne constitution (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 6).
C. — Subst. fém., HABILL. [P. réf. au costume des guerriers spartiates] Sandale de cuir naturel à lanières entrecroisées laissant le pied à découvert. La terrasse du « Coucher du soleil ». Bernard, en bras de chemise et en spartiates (FALLET, Banl. Sud-Est, 1947, p. 145). Cette jeunesse du soir, celle qui traîne ses chemises à carreaux, ses spartiates (...) ses crinières en queue de cheval sur des robes noires constellées de pellicules (VIALAR, Bête de chasse, 1952, p. 72).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1590 la nation Spartiate, les Spartiates (MONTAIGNE, Essais, I, 37, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 230); 1846 fig. « homme de mœurs austères, rigides » (BALZAC, Cous. Bette, p. 395); 2. a) 1784 loc. adv. à la Spartiate « d'une manière brève, laconique » (N. RUAULT, Gazette d'un parisien sous la révolution, p. 47 ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 20 n° 1, p. 184); 1844 id. « d'une manière rude, sévère » (BALZAC, Modeste Mignon, p. 203); b) 1830 adj. rudesse spartiate « qui est austère, rigide comme les mœurs de Sparte » (SAND, Corresp., t. 1, p. 139); 1842 « relatif à la ville grecque de Sparte, à ses habitants » (Ac. Compl.); 3. 1947 subst. fém. « sandale » (FALLET, loc. cit.). Empr. au lat. Spartiates « habitant de Sparte », gr. « de Sparte, Sparte ». Fréq. abs. littér.:187. Bbg. QUEM. DDL t. 16.

spartiate [spaʀsjat] n. et adj.
ÉTYM. 1580, Montaigne, Essais, I, XXXVII; lat. Spartiatae, grec Spartiatês, de Spartê « Sparte » (ville grecque).
———
I N.
1 Habitant de Sparte (→ Athénien, cit. 3; relique, cit. 4). || Les mœurs austères, les lois sévères des Spartiates.
2 Fig. Homme de mœurs austères, rigides.
1 Enjolras (…) tenait du spartiate et du puritain (…)
— Grantaire ! cria-t-il, va-t'en cuver ton vin hors d'ici. C'est la place de l'ivresse et non de l'ivrognerie. Ne déshonore pas la barricade !
Hugo, les Misérables, IV, XII, III.
———
II Adj.
1 Relatif à la ville grecque de Sparte, à ses habitants et à leurs mœurs. Lacédémonien. || Brouet spartiate.
2 Fig. Digne de Sparte, de sa réputation d'austérité, de courage stoïque. || Un courage spartiate. || Des mœurs sévères et spartiates. Rigide. — ☑ Loc. adv. (1857). À la spartiate : d'une manière spartiate, sévère, austère (→ 1. Le, cit. 35).
2 Ce banquet, de deux cents personnes, hommes et femmes, fut vraiment spartiate, et pour l'austérité patriotique et pour la frugalité.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, VII.
———
III N. f. (1947, cit. 3). Sandale faite de lanières de cuir croisées.
3 Les pieds d'Angel dérapaient dans le sable chaud et il sentait les grains menus courir entre ses orteils, à travers la grille de cuir de ses spartiates.
B. Vian, l'Automne à Pékin, p. 167 (1947).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Spartiate — Sparte Pour les articles homonymes, voir Sparte (homonymie). 37°4′27″N 22°25′53″E / …   Wikipédia en Français

  • Spartiate — Spartiates were the males of Sparta with full citizenship. They were the elite warrior class of the rigidly hierarchical Spartan society. From a young age, male Spartiates were trained for battle and put through grueling challenges intended to… …   Wikipedia

  • SPARTIATE — adj. des deux genres Qui est énergique, endurant, ainsi qu’on se représente les anciens Spartiates. Il a supporté les souffrances de sa maladie avec un courage spartiate. On dit de même substantivement : C’est un spartiate, en parlant d’un Homme… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Spartiate — El término Spartiate puede hacer referencia a: El navío de guerra inglés HMS Spartiate (1798). Los homoioi o espartiatas, ciudadanos de pleno derecho de Esparta. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título.… …   Wikipedia Español

  • spartiate — (spar si a t ) s. m. et f. 1°   Homme appartenant à la classe aristocratique de la république lacédémonienne (les Lacédémoniens en formaient la plèbe), laquelle avait été assujétie par Lycurgue à une grande rigidité de moeurs guerrières. •   J ai …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Spartiate — /spahr tee ayt , shee /, n. a member of the ruling class of ancient Laconia; a Spartan citizen. Cf. Helot (def. 1), Perioeci. [1350 1400; ME < L Spartiates < Doric Gk Spartiátes, equiv. to Spartiá(s) of SPARTA + tes personal n. suffix] * * * …   Universalium

  • spartiate — spar·ti·à·te, spar·tià·te s.m. e f. var. → spartiata …   Dizionario italiano

  • spartiate — spar·ti·ate …   English syllables

  • spartiate — ˈspärd.ēˌāt, rshē noun ( s) Usage: capitalized Etymology: Latin Spartiates, from Greek Spartiatēs, from Sparta, Spartē Sparta : a member of the dominant race of ancient Laconia : spartan …   Useful english dictionary

  • Education spartiate — Éducation spartiate L’éducation spartiate, souvent appelée de son nom grec, ἀγωγή / agōgē[1], présente la triple particularité d être obligatoire, collective et organisée par la cité[2]. Symbole de l « exception spartiate », elle est… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.